Congrès et Colloques

Congrès et Colloques à venir :

AIPCF 2018

VIIIÈME CONGRÈS INTERNATIONAL 2018 AIPCF HISTOIRE ET HISTOIRES EN PSYCHANALYSE DE COUPLES ET FAMILLES

Chers collègues,

J’aurai le plaisir de vous accueillir lors du VIIIe Congrès International de l’AIPCF afin de participer à un programme scientifique intense. Chaque participant aura sa place pour échanger autour des nouvelles recherches des différents courants de pensée en psychanalyse de couple et famille.

Le congrès se réalise pour la première fois à Lyon, cité universitaire et pôle de recherche international. Cette ville de lumières est par ailleurs la capitale française de la gastronomie et du tourisme classée patrimoine mondiale de l’UNESCO.

Cordialement
Rosa Jaïtin

> S’INSCRIRE

APSYLIEN 2018

14ème JOURNÉE SCIENTIFIQUE & 8ème JOURNÉE INTERNATIONALE LE 24 NOVEMBRE 2018, LYON

CONGRES 2019 NAPLES

3ème CONGRES INTERNATIONAL – NAPLES

Napoli, 14-17 febbraio 2019

VARIAZIONI DI SETTING: PSICOANALISI CON FAMIGLIE E COPPIE

SETTING VARIATIONS: PSYCHOANALYSIS WITH FAMILES AND COUPLES

3° Congresso Internazionale

 Organizzato da

Couple and Family Psychoanalysis Committee (COFAP) of the International Psychoanalytic Association (IPA)

Società Italiana di Psicoanalisi della Coppia e della Famiglia (PCF)

 

Comitato Scientifico:

Stefano Bolognini, Rosa Jaitin, René Kaës, Anna Maria Nicolò, Diana Norsa, Elizabeth Palacios,
David E. Scharff, Anne-Marie Schlösser, Gemma Trapanese, Daniela Lucarelli

 

Comitato Organizzatore:

Daniela Lucarelli, Diana Norsa, Gemma Trapanese, Giuseppe Saraò

Pour s’inscrire au Congrès Napoli 2019.

COLLOQUE TOULOUSE

Colloque organisé à l’initiative du pôle 1 du laboratoire Cliniques pathologique et interculturelle de l’université Toulouse-Jean-Jaurès sur le thème LA PSYCHANALYSE ET LE SOIN PSYCHIQUE.

La référence à la psychanalyse invite les professionnels du soin psychique à adopter une posture clinique, faite d’attention portée à la singularité des personnes accueillies et soignées, de respect d’une temporalité psychique irréductible, d’intérêt pour les aspects inconscients et conflictuels de la vie psychique.
Ce colloque vise à donner la parole à ceux qui, dans les institutions de soin, s’efforcent de travailler avec ces enjeux parfois divergents. Qu’ils soient cliniciens ou gestionnaires, en charge d’un dispositif thérapeutique, d’un service, d’une institution, responsables de l’organisation des soins, ils travaillent à soutenir une posture clinique chez les professionnels du soin, à inventer des cadres où l’accueil de la subjectivité demeure au cœur des préoccupations des politiques institutionnelles.
Lieu : Université Toulouse-Jean-Jaurès
Grand Amphithéâtre

COLLOQUE GENES ITALIE

Colloque du 10 mai au 13 mai à Gênes en Italie sur le thème Transformations et accomplissements psychiques

organisé par la Société psychanalytique de Paris et l’Association psychanalytique italienne, avec la participation de l’Association psychanalytique de France et des Sociétés psychanalytiques de Belgique, brésiliennes de Porto Alegre (SPPA), Rio de Janeiro (Rio 2) et Sao Paulo (SBPSP), canadienne, espagnole, hellénique, israélienne, portugaise, suisse et le concours de l’Association pychanalytique argentine (APA). Deux rapports seront présentés : Vicissitudes des transformations psychiques, le travail de la déformation, et Traduire l’expérience : le concept de transformation chez Bion et dans la théorie postbionienne du champ analytique.

Lieu : Centre des congrès

CARNETPSY2018

Ce 8ème colloque BB-Ados le 23/11/2018, organisé par la revue Le Carnet Psy se propose d’aborder ces questions de « l’amour fou » soulevant les enjeux de ce qu’on appelle l’amour primaire en opposition au narcissisme primaire, des liens entre l’amour et la haine, des enjeux du désir et de sa réalisation, du destin de l’archaïque et de l’objet décevant. Le thème de ce colloque est « l’amour fou, folie maternelle, passion adolescente et énigmes du lien » à la Maison de la Chimie, Paris.

Pourquoi parler d’amour fou dans la relation mère/bébé alors que nous savons depuis S. Freud que « l’objet du premier et du plus puissant des amours est pour les deux sexes, la mère » ? L’amour primaire associant le bébé et sa mère ne serait-il que folie induite par la seule folie maternelle ou bien investissement visant à utiliser l’objet comme source des fondements narcissiques ?…http://www.carnetpsy.com/agenda.php

BELGRADE EFPP

Conférence à Belgrade du 10 au 13 mai 2018 organisée par l’European federation for psychoanalytic psychotherapy EFPP sur le thème The challenge of social traumata, lieu Metropol Palace, Belgrade, Serbia. Please visit the conference website for further information.

JOURNEE SCIENTIFIQUE HAAG, LE MOI CORPOREL

JOURNÉE SCIENTIFIQUE GENEVIÈVE HAAG LE MOI CORPOREL…ENFIN !

organisée à l’occasion de la publication des travaux de GENEVIÈVE HAAG LE MOI CORPOREL…ENFIN ! Chacun connaît l’importance de l’oeuvre de Geneviève Haag, à la fois comme psychanalyste psychothérapeute d’enfants autistes, et comme observatrice du bébé.
Son regard sur le développement précoce nous est désormais indispensable. Une grande partie de ses travaux va être publiée en juin 2018 dans la collection «Le Fil Rouge», section Enfant, aux PUF, collection dirigée par Bernard Golse, Philippe Jeammet et Gilbert Diatkine. Nous nous en réjouissons infiniment car cette publication était attendue de longue date.
A cette occasion la CIPPA, en partenariat avec Paris VII, organise cette journée en son honneur et en remerciement de tout ce que nous lui devons. Samedi 30 juin 2018 Lieu : Université Paris VII – 16 rue Françoise Dolto 75013 Paris…ProgCippa30juin18 GHaag

Congrès et Colloques précédents

2018

COLLOQUE A BESANÇON - VENDREDI 16 ET SAMEDI 17 MARS 2018 pré-colloque Jeudi 15 mars

GROUPE ET PSYCHOPATHOLOGIE

DE LA VIE QUOTIDIENNE

Vendredi 16 et Samedi 17 Mars 2018

pré-colloque Jeudi 15 Mars

Lieu : Le petit Kursaal

1, place du Théâtre
25000 BESANCON

Le quotidien constitue l’arrière-fond silencieux de toute clinique. Riche en événements anodins, il est très souvent négligé. Freud dans « Psychopathologie de la vie quotidienne » a dégagé les bases inconscientes de quelques-unes de ses figures. Lapsus, oublis, actes manqués et rituels témoignent de la constante émergence des processus primaires. Précarité des liens, accélération du temps, transformation de l’espace, dissémination des objets, notre quotidien a depuis profondément changé. Comment la psychanalyse groupale permet-elle d’approcher ces nouvelles dimensions intersubjectives de la vie psychique ?

Rappelons que la psychothérapie institutionnelle a dès le départ misé sur la valeur du quotidien pour la prise en charge de la souffrance psychique. D’autres institutions comme l’école ou les maisons d’enfants ont pu s’en inspirer et plus largement tous les lieux de vie. Citons par exemple ici les « Corridors du quotidien » tels que Paul Fustier les a décrits dans le monde éducatif. La thérapie familiale mais aussi la thérapie de couple ont par la suite jeté un nouveau regard sur la manière dont les sujets investissent le quotidien de la famille. L’observation du bébé a mis également au travail des attitudes et des conduites qui étaient à première vue banales voire même futiles. Comment alors prendre en compte l’impact actuel du quotidien dans le monde du travail, en institutions, en éducation et dans les prises en charge thérapeutique ?
Quelles sont les nouvelles figures du quotidien propres à nos liens ?
L’objet de ce colloque est d’interroger le quotidien au regard des pratiques cliniques groupales, voire actualiser une «psychopathologie de la vie quotidienne » plus en rapport avec notre temps.

Accéder au programme du Colloque

COLLOQUE "ENTRE DESTRUCTIVITÉ ET POTENTIALITÉS. SOINS PSYCHIQUES EN FAMILLE" LE 24 MARS 2018 A L’UNIVERSITÉ DE ROUEN

Prochain colloque de la revue Dialogue et de l’AFCC, en partenariat avec l’Université de Rouen :

Entre destructivité et potentialités. Soins psychiques en famille

Le samedi 24 mars 2018, de 8h45 à 17h45

Université de Rouen, site de Mont-Saint-Aignan,

UFR Sciences de l’homme et de la société, Maison de l’Université

Comme la revue Dialogue le fait toujours, ce colloque associera diverses disciplines et fera discuter des praticiens de terrain avec des chercheurs et des étudiants. Il s’agira, à travers diverses situations, aux différents âges de la vie des familles et des couples, de réfléchir aux dispositifs familiaux et groupaux de soin et d’éducation à même de traiter la destructivité.
Pour que ces dispositifs soient efficaces, il convient de repérer ce que cette destructivité renferme de pulsion de vie étroitement intriquée aux pulsions de mort.
Le soin psychique sera abordé dans ses enjeux familiaux. En effet, les souffrances subjectales qui apparaissent dans les mouvements de destructivité posent la question des modalités de construction des références intersubjectales, processus complexes et intriqués.
Ce colloque évoquera le fait que de nouvelles conditions de malêtre (Kaës), de nouveaux modes d’organisation du couple et de la famille obligent aujourd’hui à forger d’autres modalités de travail dans l’accueil des sujets. Il s’agit de mobiliser les ressources des familles, des couples et des parents pour prévenir les spirales négatives de l’insécurité et de la violence.

Accéder au programme du Colloque